Dimitri Petritis, Le paradoxe d'Einstein, Podolsky et Rosen (EPR)

La physique quantique est une théorie intrinsèquement et irréductiblement aléatoire. Einstein, Podolsky et Rosen ont essayé de réfuter cet aléa car ils pensaient que le formalisme quantique est incomplet. Ils proposèrent, en 1935, une expérience de pensée mettant en évidence un « paradoxe » que j'illustrerai par un jeu de pile ou face un peu particulier. Il se trouve que le paradoxe EPR n'en est... pas un ; nous savons en effet aujourd'hui, grâce aux travaux d'Aspect, Dalibard et Roger, que la Nature se comporte comme le formalisme quantique le prédit. En outre, on exploite le « paradoxe » EPR pour faire de la cryptographie, de la communication et de l'informatique quantiques.

IRMAR
URL de Vidéo distante
Niveau
enseignant
Mathematical field
logic